Brève histoire de l’APUL-R/AURUL

L’histoire de l’Association des professeurs de l’Université Laurentienne – Retraités (APUL-R) débute en 1992 lorsque l’Association des professeures et professeurs de l’université (APPUL) établit un comité afin de regrouper les universitaires nouvellement à la retraite et aussi d’étudier le type de regroupements établis dans d’autres universités canadiennes.

Après un an d’existence de ce comité, un groupe de professeurs récemment retraités qui s’y étaient engagés – principalement issus de la Faculté des sciences sociales – décide d’établir l’Association des professeurs de l’Université Laurentienne – Retraités (APUL-R) en 1993. Le professeur Jean Havel du département de Science politique, en est le président fondateur. L’objectif principal de l’Association à ses débuts consistait à organiser des rencontres sociales, telles des dîners mensuels, afin de regrouper les membres retraités du corps professoral. Elle a tôt fait d’acquérir un deuxième objectif, soit de faire pression auprès de l’administration universitaire dans le but d’obtenir de meilleurs bénéfices dont des remboursements pour des dépenses pour soins de santé.

Afin de protéger les acquis suite à ces pressions – tels des bénéfices au niveau de la santé et un fonds de recherche – le syndicat des professeurs actifs (APUL) et le conseil d’administration de la Laurentienne ont accepté de les insérer au sein de la convention collective. Le fonds de recherche pour retraités a été établi en 2007 grâce aux efforts du professeur Don Rousell, président de l’APUL-R de 2004 à 2006.

En mai 2015, lors de leur assemblée générale annuelle, les membres de l’Association ont décidé de changer leur nom à celui d’Association des universitaires retraités à l’Université Laurentienne (AURUL) et ce afin de se forger une identité distincte de l’APUL.
Lorsque professeur.e.s et bibliothécaires prennent leur retraite de la Laurentienne, ils deviennent automatiquement membres de l’APUL-R/AURUL. Épouses, anciens administrateurs, professeur.e.s à temps partiel, technologues peuvent aussi devenir membres de l’Association en tant qu’associé.e.s. Toutefois ils ne peuvent pas être membres du comité exécutif. Afin de devenir membre actif, on doit débourser une somme annuelle dont le montant est fixé par le comité exécutif (10 $ depuis les débuts de l’Association).
Ce comité exécutif, composé de neuf membres, se réunit mensuellement de septembre à avril. L’assemblée générale annuelle a lieu habituellement au mois de mai au cours de laquelle on élit les membres du comité exécutif et décide de questions d’intérêt commun. Ce comité délègue des représentant.e.s à l’APUL, au comité de pensions et bénéfices de l’université ainsi qu’au comité de négociations collectives de l’APUL. L’Association est aussi membre de l’Association des retraité.e.s des collèges et universités du Canada (ARCUC).
La constitution originale de l’AURUL, rédigée peu après sa fondation, cherche à obtenir les meilleurs bénéfices possibles pour ses membres ainsi qu’à organiser des activités sociales. De temps à autre, un Directoire des membres comprenant leur adresse et numéro de téléphone ainsi qu’un bulletin sont publiés pour distribution. Le ou la secrétaire fait parvenir des messages aux personnes atteintes de maladie ou aux membres de famille dont un membre est décédé. L’Association prélève des fonds pour une bourse en hommage aux anciens membres; cette bourse est remise à chaque année à un étudiant ou une étudiante de la Laurentienne.
Depuis ses débuts, l’Association a réussi à obtenir certains bénéfices pour ses membres dont :

  • Le même accès à la bibliothèque que les professeur.e.s à plein temps;
  • La même exemption de frais d’inscription que les professeur.e.s à temps plein pour eux-mêmes, leurs époux/épouses et personnes à charge;
  • Le même accès aux Centre d’éducation physique pour eux-mêmes, leurs époux/épouses et personnes à charge;
  • La possibilité de faire demande, à chaque année, pour une subvention du Fonds de recherche des retraité.e.s afin de financer des recherches, des publications et/ou des participations à des colloques;
  • Ceux et celles qui ont cumulé au moins quinze années de service à l’université peuvent être remboursés pour des dépenses de soins de santé y compris des primes pour des plans d’assurance;
  • Stationnement gratuit dans certains terrains de l’université.

Les bureaux de l’Association, situés pendant plusieurs années dans
le local C-318, sont aujourd’hui situés dans la salle L-625 de l’édifice Parker. Les membres peuvent communiquer avec l’Association par l’intermédiaire de son site web, par courriel (LUFA-R@laurentienne.ca) ou en composant le numéro 705-675-1151, poste 1098.

Rédigée par Françoise Arbuckle avec certains ajouts de Donald Dennie.